Tout ce qu’il faut savoir pour s’auto-publier sur Amazon, sur l’Apple Store et ailleurs.

Cet article a été mis à jour le 11 juin 2013 et déplacé sur mon nouveau site consultable en cliquant ici.

Bonne lecture !

Rémy.

Publicités

23 Commentaires

Classé dans édition

23 réponses à “Tout ce qu’il faut savoir pour s’auto-publier sur Amazon, sur l’Apple Store et ailleurs.

  1. Merci beaucoup pour cet article, j ai vécu une partie de cette galère sur le iBookstore mais finalement est que ce n est pas une politique qui vise à limiter pour l instant le nombre de dépôt ?

    Nous sommes à l aube d une révolution que les éditeurs français vont rater exactement comme les maisons disques et le mp3. Mais cette fois ci les individu vont pouvoir se saisir de ce marche

    Je suis très intéresser par le service que vous souhaitez mettre en place pour le numéro de taxe américain. Pour l instant je ne publie que gratuitement.

    Merci encore
    Jean marc Bontemps
    Île de la réunion

    • Bonjour Jean-Marc et merci pour votre commentaire. Ca fait plaisir !

      On peut effectivement se poser beaucoup de questions quant à la politique d’Apple consistant à imposer l’obtention d’un numéro fiscal américain avant l’ouverture d’un compte.
      Cela étant, je ne pense pas qu’Apple souhaite limiter le nombre de dépôts au contraire. Un livre de plus dans l’entrepôt représente autant de bénéfices potentiels supplémentaires… .
      Ce que je crois surtout, c’est que le marché Français du livre numérique et pour l’instant trop faible pour qu’Apple développe une véritable structure chez nous. IL y a en effet à ce jour, m’indique-t-on au siège d’Apple en France, une seule personne en charge des livres numériques.
      Je suis d’accord avec vous, une révolution voit le jour. J’espère surtout que nos librairies indépendantes ne vont pas disparaître et je milite de tout coeur de leur côté (il faut qu’elles se regroupent pour créer leur propre liseuse à mon sens).
      Je propose d’apeller les Etats-Unis pour vous moyennant la somme de 39 euros TTC et l’obtention du numéro et garantie car il vous sera envoyé directement à l’adresse postale de votre choix par l’administration fiscale Américaine elle-meme (on obtient le numéro par téléphone à la fin de la conversation). Dans tous les cas, j’envoie mes factures après la bonne reception du numéro, une fois que ce dernier est bien validé par Apple.

      Bien à vous,

      Rémy.

      • Merci Rémy pouvez vous me donner la procédure à suivre pour passer par vous pour obtenir le numéro fiscal américain ? Car j accepte vos conditions.
        pour les personnes qui lisent votre article je pense qu il y a urgence de se bouger, je précise que je travaille dans la musique et je ne voudrais pas commettre la même erreur que les maisons de disque qui ont dénigre internet et la dématérialisation et qui ont tout laissé au petit malin. Je suis effaré de voir chaque jour des gens ne pas croire au livre numérique, j ai eu un énorme révélation lors d un voyage en bus entre New York et Boston, il était rempli d étudiants munie y d ipad et de kindle qui travaillaient leurs cours. C était il y a un an

        À bientôt
        Jean marc (en tournée en Australie avec la chanteuse hanitra)

    • Bonjour Jean Marc,

      Je vous ai répondu sur votre e-mail personnel.

      Cordialement,

      Rémy.

  2. Jean marc

    Bonjour Rémy

    Juste un petit message pour t informer d un énorme problème qui touche actuellement les gens qui vivent dans l océan indien ou en Asie particulièrement les français nous sommes nombreux à avoir eu la surprise de découvrir qu il est impossible d acheter un livre numérique sur amazon.fr ou .com depuis toute l Asie et l océan amazon refuse la vente je peux t envoyer une capture d écran si tu as du mal à croire à cette histoire

    La plupart de ces personnes ont acheté leur kindle en France lors d un voyage personne ne les a prévenu qu il impossible de faire des achats même de matérialise depuis la moitié de la planete

    Jean marc

  3. Mille mercis Rémy pour ce papier si complet ! Je fais mes premières recherches et tâtonne en vue d’une auto-édition numérique, et vous avez singulièrement débroussaillé le chemin, maintenant, y’a plus qu’à…

  4. Antoine COLNEY

    Bonjour, est-ce que toutes ces étapes sont obligatoires pour publier un livre qui sera gratuit ?
    J’aimerais faire ça en urgence et avoir, dès demain, la certitude qu’il soit sur l’iBookstore le plus rapidement possible…
    En tous cas merci pour cet article !

    • Bonjour Antoine.

      L’inscription sur iTunes connect est plus simple pour les livres gratuits car le numéro fiscal n’est pas nécessaire. Cela étant, il vous faudra toujours prendre soin de bien préparer une couverture ainsi qu’un extrait de votre livre et le manuscrit au format .epub.
      Si vous disposez de tout ceci, alors vote livre peut-être mis en ligne sous 1 à 2 semaines.
      Cordialement,
      Rémy.

      • Antoine COLNEY

        Tout d’abord, merci de votre réponse si rapide !

        Je suis inscrit sur iTunes Connect et je suis passé par iTunes Producer pour la publication. Je travaille avec iBooks Author et ne veux pas publier un roman, mais une espèce de livre numérique (avec graphiques, images…).
        Le logiciel me crée, il me semble, une couverture répondant aux demandes d’Apple, puisque c’est son logiciel.
        Concernant l’extrait, iBooks Author me propose d’en créer un automatiquement ; je n’ai qu’à sélectionner le chapitre que je souhaite rendre visible avant le téléchargement.
        Et pour le manuscrit au format .epub, je ne vois pas trop ce que je dois faire : j’ai rédigé tous mes textes sur Pages que j’ai copié/collé dans iBooks Author, que dois-je faire de plus ?
        Jusqu’au moment où j’ai lu votre article, je ne pensais pas que ces trois points posaient un problème dans la publication, tout allait bien jusqu’à la fin du processus : iTunes Producer vérifie le livre et valide plusieurs étapes (après que j’ai cliqué sur « Distribuer »), sauf une qu’il m’écrit en rouge : elle concerne le nombre de caractère »inférieur à 50″ dans la description (qui en fait pourtant plus !).

        Excusez-moi, je suis un peu perdu…

    • Bonjour Antoine

      Pour info avant d’ouvrir un compte me permettant de vendre des livres, j’ai fait un test en ouvrant un compte gratuit.

      J’ai rédigé mon livre en 1 heures à partir d’iBook author (je précise que tout mon contenu était déjà prêt) pour la publication cela m’as pris environ 1 heures en raison de la découverte du système, pour le deuxième livre gratuit 10 minutes et pour la validation 2 jours pour les deux livres.

      voici le lien pour mon premier iBook
      https://itunes.apple.com/fr/book/drums-bible-hip-hop/id587763058?mt=11

      Attention très important l’interface pour livre gratuit est différente de la payante

      Il faut en fait bien préparer sa publication avant de cliquer sur publier dans menu fichier ibook author

      Voici un exemple de tout ce qu’il faut préparer pour le gratuit.

      Page 1
      ISBN
      non obligatoire

      Type de livre
      Livre ou manuel

      Titre
      Drums Bible Hip Hop

      Sous-titre
      non obligatoire

      Editeur
      Jean – Marc Bontemps

      Date de publication
      2013-04-02 (attention année mois jour dans l’ordre)

      Nom de la serie
      non obligatoire

      Numero de la serie
      non obligatoire

      Longueur
      Calculé automatiquement

      Description de ce livre
      Drums Bible Hip Hop par jean – marc bontemps 

      Cet ouvrage a été réalisé par le multi-instrumentiste Jean – Marc Bontemps.

      Il est constitué de 43 rythmes de batterie dans le style Hip Hop.
      – 7 rythmes de base d’une mesure
      – Les 36 combinaisons possibles de deux mesures entre ces 7 rythmes.

      Ce livre est né en Afrique, il est le premier livre en français de ce type, dédié à la batterie. Il est aussi le premier d’une longue série consacré à la guitare, la basse, la batterie et surtout à l’interaction entre ces instruments.

      Il faut se dire que rien n’est impossible en cas de problème, quand vous allez voir votre livre dans le ibook store (seul distributeur mondiale de livre numérique) vous allez faire un bond énorme.

      Pour rappel ou info il est impossible d’acheter un livre numérique sur la plateforme Amazon depuis l’Océan Indien, l’Asie, Afrique, Australie.

  5. Antoine COLNEY

    Tout d’abord, merci de votre réponse si rapide !

    Je suis inscrit sur iTunes Connect et je suis passé par iTunes Producer pour la publication. Je travaille avec iBooks Author et ne veux pas publier un roman, mais une espèce de livre numérique (avec graphiques, images…).
    Le logiciel me crée, il me semble, une couverture répondant aux demandes d’Apple, puisque c’est son logiciel.
    Concernant l’extrait, iBooks Author me propose d’en créer un automatiquement ; je n’ai qu’à sélectionner le chapitre que je souhaite rendre visible avant le téléchargement.
    Et pour le manuscrit au format .epub, je ne vois pas trop ce que je dois faire : j’ai rédigé tous mes textes sur Pages que j’ai copié/collé dans iBooks Author, que dois-je faire de plus ?
    Jusqu’au moment où j’ai lu votre article, je ne pensais pas que ces trois points posaient un problème dans la publication, tout allait bien jusqu’à la fin du processus : iTunes Producer vérifie le livre et valide plusieurs étapes (après que j’ai cliqué sur « Distribuer »), sauf une qu’il m’écrit en rouge : elle concerne le nombre de caractère  »inférieur à 50″ dans la description (qui en fait pourtant plus !).

    Excusez-moi, je suis un peu perdu…

  6. Bonjour Antoine et merci Jean-Marc pour les précisions.
    Vous n’avez pas à vous soucier du format .epub si vous avez utilisé iBook Author.
    Mais j’ajoute que, hélas et pour le moment, iBook Author n’est pas le logiciel idéal pour les romans mais pour les livres au contenu diversifié (texte, images, vidéos) de type magasines ou livres d’art.
    La mise en page de votre livre risque de vous décevoir (le texte apparait comme un long PDF car il est retranscrit par iTunes Author au format « fixed layout (texte fixe) et non pas « Flowing text » (texte fluide avec les pages qui se tournent virtuellement).
    Si vous utilisez Pages, alors les choses sont plus aisées car il vous suffit de cliquer sur fichier, exporter, puis exporter au format .epub. Itunes Porducer acceptera alors votre fichier en .epub et le rendu sera propre à celui de tous les romans numériques.
    Au niveau de votre description, essayez d’enlever une partie du texte puis de l’écrire de nouveau dans la case prévue à cet effet, sans copié-collé. Cela devrait fonctionner.
    Bien à vous,
    Rémy.

    • Antoine COLNEY

      Encore merci Rémy !
      Je vais faire attention à ma description.
      Concernant le problème « .epub », cela me fait un poids de moins ; je n’ai plus à m’en occuper.
      Comme je l’ai dit précédemment, je vous tiendrai au courant de l’avancement de la situation, en espérant que ça marche !
      A bientôt,
      Antoine.

  7. karim

    Merci beaucoup de cet article, c’est une démarche généreuse !

  8. Fab

    Article intéressant.
    Il paraît évident que les « mac geeks bilingues » y arriveront sans se forcer, et que les « windows débutants en informatique et uniquement francophones » vont bien galérer, ce qui est en général le cas pour 98% des tâches liées à la créativité ou à l’informatique.
    Je suis étonné que vous ayez trouvé l’ensemble de ces tâches difficiles, cela dit. iBooks Author permet à un auteur amateur de s’auto-publier, c’est-à-dire de remplacer lui-même le responsable de la composition, le graphiste, l’éditeur, le typographe, l’imprimeur et j’en passe, certes, mais rien ne l’empêche de s’entourer d’un développeur pour l’aider et d’un graphiste pour faire le design de sa couverture! Il ne faudrait surtout pas que la mise en place d’outils accessibles à tous soit une porte ouverte à une déferlante d’amateurisme au moins dans la présentation. Car je ne connais aucun avantage à bâcler la mise en page, le choix typographique ou le graphisme d’un projet que l’on souhaite ensuite vendre… Il faut confier cela à des gens qui s’y connaissent un minimum.

    • Bonjour Fab

      Merci pour ton message ce rappel sur le risque d’amateurisme.

      Mais une petites remarques, les autodidactes s’y connaissent souvent aussi un maximum, surtout dans le domaine du design et de l’informatique.

      Je pense que l’économie du livre va changer de main très rapidement. Pour l’instant je n’ai rencontré que des éditeurs qui ne croyaient pas au livre numérique. Il y a quelques années, j’ai observer les mêmes réactions avec les acteurs de l’édition musicale qui ne croyaient pas au MP3, résultat pendant des années il était facile de pirater et impossible d’acheter, dernier résultat en date le début de la fermeture de tous les grands studios d’enregistrement jusqu’à la fermeture de Virgin.

      Pour les couvertures des libres numériques, il ne faut pas oublier à leur format dans le ibook store soit la taille d’un timbre.

      Jean – Marc
      Ile de la Reunion

  9. Bonjour tout le monde.
    Pour info, j’ai déplacé cet article vers mon nouveau blog (mieux présenté) et consultable ici : http://remygiemza.weebly.com/.
    Merci de laisser vos commentaires sur ce nouveau site !
    A bientôt.
    Rémy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s